La première séance du conseil du 5 avril à 17h00

Devant un nombreux public (environ 50 personnes, essentiellement acquis à la liste d’entente communale, mais aussi les non élus de la liste de Jean KURZMANN), pour le poste de maire, Jean-Michel WERQUIN est évidemment candidat. Paul-André BAUER, après avoir remercié les électeurs et justifié sa candidature (voir sa déclaration), l’est également.

Sans surprise Jean-Michel WERQUIN est élu avec 9 voix contre 6 à Paul-André BAUER.

Le maire tient alors son discours. Après un début plutôt rassembleur, – il a une pensée (!) notamment pour Léone MIKOLAJCZAK qu’il avait initialement écarté de sa liste entre les 2 tours, puis ajouté in extremis le jour du scrutin – la suite est un règlement de comptes. Personne ne comprend son allusion au « guignol » et au « châtelet ».

Le ton est donné pour la suite. Il affirme à nouveau « servir et non pas se servir ».

Le repas des anciens étant reporté, la désignation des membres du centre communal d’action sociale (CCAS) est repoussée. Belle organisation : la date est fixée à l’emporte pièce en début d’année par le conseil sortant et la première décision du nouveau conseil (avec la même tête) est de la repousser !

Le maire lance l’appel à candidature pour le poste de premier adjoint. Nouveauté, ce poste détermine aussi le 2è délégué à la Communauté de Communes, le premier étant attribué au maire. Nathalie REGNIER est candidate. Pour la représentation à la CCAM, Paul-André BAUER est également candidat (voir sa déclaration).

Résultat sans surprise, après le vote à bulletins secrets, comme tous les suivants d’ailleurs :

  • 9 voix pour l’entente communale, 6 pour Luttange ensemble.
  • Pour le 2è adjoint, Pascal CLOSEN et Jean-Luc MANGIN sont candidats : 9 – 6.
  • Pour le 3è adjoint, Olivier POLINE et Estelle LEJEUNE sont candidats : 9 – 6 !

A noter la déclaration – sincère – de volonté de travailler ensemble d’Olivier POLINE, appaudie par tous.

  • Et pour le 4è adjoint, Jean LEONARD et Cécile PAULY sont candidats : et re 9 – 6 !

Cette fois, contrairement à 2008, les troupes ont été bien briefées !

Le maire ne parle pas de conseillers délégués, pourtant inscrit à l’ordre du jour. Se réserve-t-il ce point pour le prochain conseil où il y aura moins de public ? Nous y serons vigilants et vous tiendrons informés. La désignation de conseillers délégués sous entend le partage du gâteau des indemnités du maire et des adjoints. « Servir et non pas se servir »…

Puis le clou du spectacle : la désignation des délégués au syndicat des eaux (SIDEET).

Jean-Michel WERQUIN propose Claude HUTIN, le président actuel, pour ses compétences. L’ex-maire de HOMBOURG BUDANGE a été balayé dans sa commune : il n’a obtenu que 12% des voix. Sans remettre en cause ses indéniables compétences – directeur du SIDEET pendant de nombreuses années, puis président pendant 6 ans – il est incroyable que Luttange le désigne délégué ! HOMBOURG BUDANGE n’en a pas voulu, les communes avoisinantes qu’il a également sollicitées non plus et LUTTANGE le désigne ! Les urnes ont parlé – nous sommes bien placés pour le savoir – et Claude HUTIN doit en tirer les conséquences. Nous sommes la risée de toutes les autres communes.

Résultat du vote secret demandé par Luttange ensemble : 9 – 6 pour Claude HUTIN face à Paul-André BAUER.

Pour la désignation des 3 autres délégués titulaires et du délégué suppléant, nous avons proposé l’ouverture : si Jean-Michel WERQUIN nous laisse un poste, nous voterons à main levée pour les postes restant à désigner. Après un premier accord, le maire tergiverse et revient sur sa position – après consultation du regard de Claude HUTIN – et indique qu’il a un candidat pour chaque poste. Nous confirmons alors notre demande de vote à bulletins secrets.

Résultats :

  • 1er délégué « assainissement », Jean-Michel WERQUIN contre Marc DANIS : 9 – 6
  • 2è délégué « eau », Gilbert BOCZKOWSKI contre Paul-André BAUER : 9 – 6
  • 2è délégué « assainissement », Jacky LEUVREY contre Marc DANIS : 9 – 6
  • Délégué suppléant « eau et assainissement », Olivier POLINE contre Marc DANIS : 9 – 6.

Par cette porte claquée au nez, Jean-Michel WERQUIN a montré son absence de prise en compte du résultat des élections où sa liste a obtenu moins de 50% des voix. Nous en prenons acte et nous positionnons clairement en tant qu’opposition, avec Paul-André BAUER comme leader (voir déclaration).

Quant à la composition de la commission finances – il y a urgence, il faut voter le budget pour le 30 avril – Jean-Michel WERQUIN envoie une armée (Jean-Michel WERQUIN, Nathalie REGNIER, Pascal CLOSEN, Jacky LEUVREY, Jean LEONARD, Olivier POLINE et Gilbert BOCZKOWSKI) et nous serons représentés par Paul-André BAUER et Marc DANIS. Le maire annonce la couleur pour limiter nos chances de présence à la réunion de préparation du budget : pour des contraintes d’emploi du temps du percepteur – il est un peu payé pour ça – la réunion aura probablement lieu en journée.

Une réflexion au sujet de « La première séance du conseil du 5 avril à 17h00 »

  1. Les luttangeois ont accordés leur confiance à quelqu’un qui n’est même pas capable d’accorder la sienne à un luttangeois et fait appel à mr hutin pour les représenter??? On marche sur la tête!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.