Forêt communale de Luttange

Comme évoqué dans notre bulletin n°6, voici des explications concernant la gestion de la forêt.

1 – Présentation

La forêt de LUTTANGE occupe un massif unique de 232 ha. La surface, inchangée depuis plus de 15 ans, devrait augmenter de quelques ha, après les formalités d’acquisition de 3 parcelles. La topographie est marquée par la séparation en 2 de la forêt par le vallon profond de la Stroh.

Son sol est propice au développement des essences comme le chêne, le charme et le hêtre qui occupent respectivement 48 %, 16% et 17 % de la surface totale. On y trouve aussi quelques essences précieuses. Les épicéas sont attaqués par les scolytes et seront progressivement remplacés par du chêne et du pin sylvestre.

La desserte est assurée par le « chemin des ânes » (1 km) et « la sablière » (380 m) au nord et par la piste partant du cimetière au sud (920 m et 160 m).

Le gros gibier présent est constitué de chevreuils et de sangliers et le cerf arrive par la vallée de la Canner.

Plan forêt 2017 – Cliquer pour agrandir

2 – Utilisation actuelle de la forêt

La chasse apporte un revenu annuel net de 7 143 € à la commune.

La forêt est aujourd’hui davantage aménagée pour l’exploitation forestière que pour l’accueil du public. Sans négliger les autres objectifs assignés au niveau national pour la forêt française (accueil du public et conservations des milieux et de la biodiversité), c’est le rôle de production de bois qui prédomine sur la forêt de Luttange.

Dans le cadre du régime forestier, la gestion de la forêt est confiée à l’Office National des Forêts (O.N.F.), qui  établit des plans de gestion pour des périodes de l’ordre de 20 ans. L’aménagement 2005 / 2019 qui se termine a conduit à une production annuelle moyenne de 1201 m3. 27 ha ont été régénérés.

3 – Plan de gestion 2019 / 2038

L’O.N.F. a proposé à la commission forêt son plan de gestion pour les 20 prochaines années. Les objectifs retenus restent sensiblement les mêmes que précédemment, à savoir privilégier la production de bois et la location de la chasse par rapport à l’accueil du public. 

La forêt sera traitée en conversion et transformation en futaie régulière. L’essence principale est le chêne sessile, le hêtre sur certaines parties sableuses, accompagnés de certains feuillus précieux (érable, merisier, cormier, alisier)

Les résultats 1979 – 2002 et 2005 – 2016 et les prévisions 2019 – 2038 sont les suivants :


Résultats moyens par an pour 1979-2002 Résultats moyens par an pour 2005-2016 Prévisions par an 2019-2038
RECOLTES (m3) 716 1 201 1 208
RECETTES (€)


Vente de bois, nette de frais d’exploitation 20 732 47 525 32 213
Autres : chasse, … 7 519 7 176 7 143
TOTAL 28 251 54 701 39 356
DEPENSES (€)


TOTAL 14 693 23 912 23 959
BILAN (€) 13 558 30 789 15 397

Nous veillerons au respect des préconisations de l’ONF pour que la gestion de notre forêt continue d’être exemplaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.